Combustibles et Matériaux de Substitution

Des combustibles et matériaux de substitution pour limiter les émissions de gaz à effet de serre

Valorisation des ressources énergétiques locales et sous-régionales.

Objectif : substituer 40% des combustibles fossiles par des énergies renouvelables à l’horizon 2012. 

  • La centrale électrique de 50 MW est alimentée pour 40% en gaz naturel, énergie propre extraite localement. 
  • Valorisation en 2009 de plus de 12 000 tonnes de déchets agricoles, industriels et ménagers.
  • En cours : mise en œuvre d’une filière de récupération des déchets plastiques ménagers et industriels. Après des tests concluants en 2009, le démarrage effectif attend la mise en service du centre de tri des déchets prévu en 2010.
Sénégal Jatrophas
Utilisation de biocombustible avec la culture de Jatropha en substitution du charbon importé.

Depuis 2007, 500 hectares ont été plantés, par plusieurs centaines de personnes, sur les carrières de Bargny et Pout. SOCOCIM Industries a présenté ce projet au niveau de la convention cadre des nations unies pour le changement climatique pour obtenir la certification au Mécanisme de Développement Propre.

Réalisation du poumon vert de la carrière de Bargny,

une ceinture de plus de 12 000 arbres sur 8 km de long et 50 m de large. une opération réhabilitation des zones exploitées à Bargny en 2009 a permis de planter plus de 5 000 arbres et d’aménager 3 lacs artifi ciels pour récupérer 300 000 m3 d’eau de pluies.

Ces programmes sont menés en étroite coopération avec les directeurs des Mines, des Eaux et forêts et de l’Environnement et avec le concours des populations locales.

Sénégal Bargny